top of page
Rechercher

Au-delà de la perte : Traverser les étapes du deuil



Le deuil est une expérience profondément personnelle, une traversée à travers les méandres des émotions et des ajustements.


Dans cet article, nous explorerons les étapes du deuil, une trajectoire émotionnelle souvent évoquée lors de la perte d'un être cher ou lors de situations de rupture et de changement important : la perte n'est alors pas désirée et le choc peut s'avérer violent.


Les experts tels qu'Elisabeth Kübler-Ross (psychiatre et pionnière de l'approche des soins palliatifs pour les personnes en fin de vie) ont identifié des étapes communes dans le processus de deuil. Cette théorie, bien qu'elle ne soit pas validée de manière scientifique ni totalement empirique et bien qu'elle puisse varier d'un individu à un autre, offre une compréhension générale et précieuse des phases traversées lors de la perte.


La courbe de deuil peut être représentée par cinq étapes principales, dans lesquels nous pouvons aller et venir lors du processus de deuil sans ordre établi :



LE CHOC ET LE DENI


C'est souvent la première réaction à la perte, où nous refusons ou ne croyons pas à la réalité de la situation.


Le choc initial face à une perte est souvent accompagné d'un déni initial de la réalité de cette perte. Ce choc peut entraîner une sensation d'engourdissement émotionnel, une difficulté à accepter la nouvelle situation et même une négation de la perte elle-même. Le déni agit comme une barrière émotionnelle temporaire, permettant à l'esprit de s'adapter progressivement à la profondeur de la perte. Il peut s'exprimer par des pensées telles que "Ce n'est pas réel" ou "Ça ne peut pas être arrivé".



« Ce qui t'a été donné te sera repris : ta vie entière sera rythmée par le deuil. »

Amélie Nothomb



LA COLERE


À mesure que le choc initial s'estompe, la colère peut surgir.


Après le choc initial et le déni, la colère peut émerger. Cette colère peut être dirigée vers diverses sources : la personne partie, les circonstances de la perte, Dieu pour les croyants, ou même envers soi-même. C'est une réaction émotionnelle intense face à l'injustice perçue de la perte. La colère peut être tumultueuse, exprimée par des sentiments d'injustice, de frustration et parfois même de ressentiment envers des personnes ou des situations.


LE MARCHANDAGE


La phase du marchandage est souvent marquée par des tentatives de négocier ou de trouver des moyens pour éviter la réalité de la perte. Cela peut se traduire par des pensées ou des actions du type "Si seulement j'avais fait ceci ou cela", ou des souhaits pour revenir en arrière dans le temps. C'est une phase où l'espoir persiste, malgré la compréhension grandissante de la perte. Elle représente souvent une tentative de trouver des solutions pour rétablir ce qui a été perdu.


LA DEPRESSION


Après le choc, le déni, la colère et le marchandage, survient souvent une profonde tristesse, un sentiment de vide émotionnel et une dépression. La dépression dans le deuil peut engendrer une grande détresse émotionnelle, une fatigue persistante, un isolement social et une perte d'intérêt pour les activités habituelles. C'est une phase où la réalité de la perte devient plus tangible, et où la tristesse prédomine, marquant une période de deuil intense.



« L'expérience de la mort est presque identique à celle d'une naissance. C'est une naissance dans une autre existence. »

Elisabeth Kübler-Ross (1988)



L'ACCEPTATION


L'acceptation n'est pas une phase de bonheur ou de contentement, mais plutôt une résignation pacifique à la nouvelle réalité. C'est un processus progressif où nous commençons à intégrer la perte dans notre vie. L'acceptation signifie trouver un nouvel équilibre émotionnel, envisager l'avenir malgré la douleur, et trouver des moyens de vivre avec la perte.


LE PARDON & LE RENOUVEAU PAR LA QUETE DE SENS


La phase du pardon implique souvent une introspection profonde pour rechercher le pardon, que ce soit envers soi-même, envers ceux impliqués dans la perte, ou envers les circonstances douloureuses.

Vient ensuite une période de profonde introspection et de questionnement sur le sens de la vie, la signification de la perte et la redéfinition des valeurs personnelles. Cette phase marque une quête intérieure pour trouver un nouveau départ, embrasser de nouvelles perspectives, trouver de nouvelles ressources ou développer une vision renouvelée de la vie un pour guider le renouveau.


LA CROISSANCE PAR LA RECONSTRUCTION


Après avoir intégré toutes ou parties de ces précédentes phases, une phase de croissance personnelle émerge. Cette étape représente une renaissance, où nous commençons à nous reconstruire à partir des leçons apprises au cours du deuil. C'est un processus d'intégration des expériences du deuil dans l'identité personnelle. La reconstruction peut se manifester par des changements positifs dans notre vie, de nouvelles relations, une créativité accrue ou un renouvellement des objectifs personnels. C'est une période où nous revenons plus forts, avec une compréhension approfondie de nous-mêmes et du monde qui nous entoure, prêts à avancer malgré la perte.



Le chemin du deuil est souvent cahoteux, sans balises précises. Chaque étape représente un défi émotionnel unique, une plongée profonde dans la douleur, la confusion et parfois l'espoir. Se frayer un chemin à travers ces étapes peut sembler épuisant, et par moments, sans fin. Mais rappelons-nous qu'il n'y a pas de calendrier, pas de délai pour le deuil. Il ne suit pas de schéma rigide, et il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de le traverser. C'est un processus difficile, où les hauts et les bas se mélangent, où la douleur s'entremêle avec les souvenirs précieux. Trouver un sens à travers ce processus peut sembler parfois impossible. Pourtant, malgré la complexité, le deuil offre des opportunités de résilience, d'apprentissage et de renaissance. Accordons-nous la patience, l'indulgence et la compassion dont nous avons besoin. Et pour rappel, rien ne nous oblige à affronter seuls ce processus de deuil... entourons-nous des personnes qui nous sont chères, cela ne rendra que plus surmontable notre traversée.




Caroline P.





2 Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Guest
Dec 22, 2023
Rated 5 out of 5 stars.
Like

Guest
Dec 22, 2023
Rated 5 out of 5 stars.
Like
bottom of page