top of page
Rechercher

Comprendre les 'Drivers' en Analyse Transactionnelle : Les schémas cachés qui guident nos actions



Dans le cheminement complexe de nos interactions sociales et de notre comportement, nous sommes tous porteurs de croyances profondément ancrées. Ces croyances, souvent inconscientes, influencent la façon dont nous percevons le monde et agissons au quotidien.


Mais d'où viennent ces croyances qui nous façonnent ? Pour comprendre ce mécanisme, intéressons-nous aux drivers en Analyse Transactionnelle (AT).


Les drivers sont ces schémas comportementaux essentiels, souvent hérités de notre enfance, qui agissent comme des messages inconscients. Taibi Kahler, psychologue et spécialiste de l'AT, a identifié cinq drivers fondamentaux. Ils ont pour racine des messages inconscients, des injonctions internalisés durant nos jeunes années et continuent d'influencer nos actions, nos réactions et nos relations à l'âge adulte.



« Le scénario est un plan de vie élaboré dans la petite enfance sous pression parentale, qui dirige le comportement de l'individu dans les aspects les plus importants de sa vie. »

Eric Berne (1964)



Ces drivers fonctionnent comme des scripts subconscients, dictant nos comportements sans que nous en soyons pleinement conscients. Ils sont comme des guides silencieux, dirigeant nos interactions et façonnant nos choix.

En les identifiant et en les comprenant, nous pouvons mieux saisir ces croyances profondes qui gouvernent nos réponses émotionnelles et adaptatives et nos interactions quotidiennes.


Voyons maintenant de plus près chacun de ces drivers pour comprendre comment ils influencent nos actions et influencent notre manière de percevoir dans le monde.


Les cinq drivers identifiés sont : "Sois parfait", "Sois fort", "Fais plaisir", "Fais des efforts" et "Dépêche-toi". Chaque driver est associé à un comportement particulier qui influence donc dit précédemment nos pensées et comportements. Chacun d'eux renferme des avantages et des inconvénients; il est essentiel pour qu'ils ne représentent pas un blocage ni une contrainte dans notre interaction au monde d'en extraire les permissions et autorisations.



« Lorsque des épisodes (de ce genre) se répètent au cours de l'enfance, ils communiquent certains des messages émotionnels les plus importants de l'enfance, des leçons qui décident parfois du cours entier de la vie d'un individu. »

Daniel Goleman (1995)




SOIS PARFAIT


Le driver du "Sois parfait" est un schéma comportemental qui pousse à rechercher la perfection dans tous les aspects de la vie. Au quotidien, il se manifeste par une exigence rigide envers soi-même et les autres, avec une tendance à éviter l'erreur à tout prix. La peur du jugement est ici dominante. L'avantage de ce driver est que rien n'est laissé au hasard ! Mais les inconvénients existent également.


Au travail, une personne influencée par le "Sois parfait" pourrait être un perfectionniste chronique, s'efforçant de produire des résultats impeccables à chaque tâche, au risque de se perdre dans des détails peu utiles. Cela peut mener à une auto-critique constante, un stress élevé et un sentiment d'insatisfaction même face aux réalisations les plus louables. Il se peut même qu'elle ait des difficultés à déléguer des missions par peur que les autres ne les réalisent pas avec la même perfection qu'elle-même.

À l'école, ce driver peut se manifester par une pression intense pour obtenir des résultats scolaires impeccables, des notes parfaites à chaque examen, créant ainsi un niveau de stress élevé chez l'élève. Il peut aussi se traduire par une peur de l'échec, rendant difficile la gestion de la frustration, du stress et du jugement en cas de difficultés.

À la maison, cela pourrait se traduire par un besoin constant d'ordre et de propreté, une exigence de perfection dans les relations familiales ou une auto-exigence élevée pour être le meilleur parent, le meilleur conjoint, le meilleur enfant possible.


Globalement, le "Sois parfait" crée des standards irréalistes et une peur de l'imperfection. Cela peut entraîner une anxiété excessive, des difficultés relationnelles dues à des attentes élevées envers les autres et soi-même, et une auto-pression constante pour atteindre des normes impossibles. Cela peut également générer un sentiment d'épuisement, car aucun niveau de performance n'est jamais jugé suffisant.


Autorisation associée : accepter l'imperfection et l'erreur. Reconnaître que l'erreur fait partie intégrante de l'expérience et accepter d'être imparfait permet de relâcher la pression constante de rechercher la perfection à tout prix.



« Ce qui t'a été donné te sera repris : ta vie entière sera rythmée par le deuil. »

Amélie Nothomb



SOIS FORT


Le driver du "Sois fort" incite à cacher ses émotions, à paraître imperturbable et fort en toutes circonstances. Au quotidien, cela se traduit par une réticence à montrer toute forme de vulnérabilité ou de faiblesse émotionnelle. L'avantage de ce driver est qu'il incite à la plus grande rigueur et la plus grande discipline dans les actions et tâches entreprises.


Au travail, une personne influencée par ce driver pourrait éviter d'exprimer ses doutes ou ses préoccupations, craignant d'être perçue comme incapable ou faible. Elle pourrait également être réticente à demander de l'aide, cherchant à résoudre seule ses problèmes, même lorsqu'elle est dépassée par la situation.

À l'école, il peut se manifester par une résistance à exprimer ses difficultés d'apprentissage ou de compréhension pour ne pas paraître moins compétent que ses camarades. Cela peut conduire à une auto-pression pour toujours réussir sans montrer de signes de difficulté, quitte à prendre du retard sur son apprentissage.

À la maison, cela peut se traduire par un rejet des émotions ou des difficultés personnelles, donnant l'impression que tout va bien même lorsque cela ne l'est pas. Cela peut aussi conduire à des difficultés à exprimer l'affection ou à demander du soutien émotionnel.


Autorisation associée : accepter et exprimer ses émotions, ses doutes et ses lacunes. Reconnaître que demander de l'aide n'est pas un signe de faiblesse mais au contraire une preuve de notre force intérieure.


FAIS PLAISIR


Le driver du "Fais plaisir" se manifeste par le désir constant de satisfaire les autres par sa disponibilité et son approche consensuel, souvent au détriment de ses propres besoins et limites personnelles.


Au travail, cela peut se traduire par une difficulté à dire non aux demandes des autres, même si cela surcharge la personne influencée par ce driver. Elle peut être constamment préoccupée par le désir de plaire à ses collègues ou à ses supérieurs, souvent au détriment de ses propres tâches et objectifs.

À l'école, cela peut se manifester par une difficulté à refuser des demandes d'aide, même lorsque cela interfère avec les responsabilités scolaire de la personne. Elle peut également chercher à être perçue comme quelqu'un de sympathique ou d'agréable à tout prix.

À la maison, cela peut se traduire par un refus de s'affirmer ou de partager ses propres opinions pour éviter les conflits. La personne pourrait également s'efforcer de maintenir une harmonie familiale, même si cela signifie ignorer ses propres besoins ou désirs.


Autorisation associée : reconnaître et respecter ses propres limites. Accepter cette autorisation permet de se mettre soi-même en priorité, d'apprendre à dire non lorsque c'est nécessaire, et de se concentrer sur ses propres besoins et désirs sans se sentir coupable.


FAIS DES EFFORTS


Le driver du "Fais des efforts" se traduit par un besoin constant de travailler dur, d'être pionnier dans des expériences et persévérer à tout prix pour être apprécié et reconnu.


Au travail, cela peut se manifester par un surinvestissement constant dans les tâches professionnelles, avec une difficulté à déconnecter ou à prendre du repos. La personne peut se sentir obligée de toujours en faire plus, même au détriment de sa santé ou de son bien-être personnel.

À l'école, cela peut se traduire par une tendance à s'investir excessivement dans les études, à passer des heures supplémentaires à étudier ou à travailler pour obtenir des résultats exceptionnels. Cette pression auto-infligée peut générer un stress considérable et un déséquilibre entre le travail et la vie personnelle.

À la maison, cela peut se manifester par une nécessité de toujours être productif ou occupé, même pendant les moments de détente. La personne peut avoir du mal à se relaxer ou à prendre du temps pour elle-même sans se sentir coupable de ne pas être suffisamment active.


Autorisation associée : se permettre de prendre du temps pour se reposer et se ressourcer. Accepter que les choses ou que la réalisation des tâches peuvent être simples pour réussir. La niveau de pénibilité d'une mission n'est pas une appréciation de mérite quant à sa bonne réalisation.



« L'expérience de la mort est presque identique à celle d'une naissance. C'est une naissance dans une autre existence. »

Elisabeth Kübler-Ross (1988)



DEPECHE-TOI


Le driver du "Dépêche-toi" se manifeste par une urgence constante et un besoin pressant de tout accomplir rapidement, souvent sans profiter du moment présent. Alors cela permet une réelle efficacité dans l'urgence mais au détriment d'autres choses.


Au travail, cela peut se traduire par une tendance à travailler sous pression, à se précipiter dans les tâches sans prendre le temps nécessaire pour les accomplir correctement. La personne peut être souvent stressée par le manque de temps et peut avoir du mal à gérer les délais, entraînant parfois une performance diminuée.

À l'école, cela peut se manifester par un sentiment de hâte pour terminer les devoirs ou les projets sans prendre le temps de les approfondir ou de les comprendre pleinement. La personne peut se sentir constamment pressée par le temps, ce qui peut entraîner du stress et une moindre qualité de travail.

À la maison, cela peut se traduire par une impatience générale dans les activités quotidiennes. La personne peut être pressée d'accomplir les tâches ménagères ou de terminer les activités, sans profiter pleinement du moment présent.


Autorisation associée : ralentir et vivre l'instant présent. Apprendre à prendre son temps et à commencer l'action plus tôt.




Il est courant d'être influencé par plusieurs drivers simultanément. Cependant, leur présence multiple ne doit pas être perçue comme un fardeau, mais plutôt comme une opportunité de mieux comprendre notre fonctionnement interne.


Lorsque plusieurs drivers interagissent, ils peuvent se compléter ou parfois entrer en conflit. Cette coexistence peut susciter des défis, mais également offrir une occasion de croissance et d'exploration de soi. Par exemple, être influencé à la fois par le "Sois parfait" et le "Fais des efforts" peut pousser à atteindre des standards élevés, mais cela peut aussi générer du stress lié à l'auto-exigence constante. De même, la combinaison du "Sois fort" et du "Fais plaisir" peut conduire à cacher ses émotions pour maintenir l'harmonie, mais cela peut aussi étouffer l'authenticité émotionnelle.


En somme, que nous soyons influencés par un ou plusieurs de ces drivers, nous pouvons en faire une force plutôt qu'une faiblesse. Cela implique de s'octroyer la permission de se libérer de leurs contraintes. En comprenant leur impact, nous pouvons adopter une approche bienveillante envers nous-mêmes et les autres. Cela nous offre la possibilité de cultiver des comportements plus alignés avec nos valeurs en capitalisant sur nos forces.


Qu'en pensez-vous ? Etes-vous influencé-e par un de ces drivers selon vous ?




Caroline P.





2 comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
Convidado:
22 de dez. de 2023
Avaliado com 5 de 5 estrelas.
Curtir

Convidado:
22 de dez. de 2023
Avaliado com 5 de 5 estrelas.
Curtir
bottom of page